wassily kandinsky 1924
Kandinsky

Voyage dans l’abstraction : exploration d’un langage artistique

Il est difficile de définir ce qu’est l’abstraction ou l’art abstrait, car il faudrait, pour cela, tenir compte des médias employés, de l’époque et également de la culture. C’est pourquoi, certains artistes et historiens de l’art préfèrent parler davantage d’un langage que d’un mouvement. De cette façon, il serait même possible de voir une forme d’abstraction il y a plusieurs siècles déjà.

Présent tout au long du XXe siècle dans les différents courants artistiques qui le composent, l’art abstrait semblerait être avant tout un art occidental avant de se mondialiser après la seconde Guerre mondiale.

Dans cet article, nous allons explorer ensemble comment se définit aujourd’hui l’art abstrait et quels sont les artistes les plus représentatifs.

Art abstrait : définition

Commençons d’abord par donner une définition de cet art. Après maints débats du début du siècle dernier jusqu’à nos jours, voici ce qui semble être retenu : l’art abstrait est un art sans aucune représentation et non figuratif, c’est-à-dire sans figure reconnaissable.

Cependant, il est à noter, que durant le XXe siècle, certains mouvements artistiques comme le cubisme étaient considérés comme abstraits alors qu’ils pouvaient comporter des éléments figuratifs.

Les artistes de l’art abstrait

Comme vous pouvez vous en douter, vous aurez dans cet article bien plus de références masculines sachant que les femmes artistes étaient bien moins représentées voire même oubliées. Les quelques unes qui ont été reconnues artistes abstraites étaient souvent les épouses de peintres et/ou sculpteurs connus. Par conséquent, bien que plus visibles, elles ont tout de même été dans l’ombre de leurs maris. Néanmoins, elles ont joué un rôle majeur dans cet art et ont peut-être même été des avant-gardistes.

Vassily Kandinsky (1866 – 1944)

Il est considéré comme le pionnier de l’art abstrait. Né à Moscou dans une famille aisée, c’est seulement à l’âge de 30 ans qu’il abandonne tout pour se consacrer à sa passion, la peinture. Il s’installe d’abord en Allemagne qu’il quitte lors de la Première Guerre mondiale pour la Suisse puis pour Moscou. Une fois la guerre terminée, il revient en Allemagne et devient professeur au Bauhaus fondé par Walter Gropius. Persécuté par les Nazis en 1933, il s’installe en France et obtient la nationalité française. Quelques années plus tard, il décède.

Kandinsk est considéré comme le père de l’abstraction et le précurseur de l’expressionnisme abstrait. Sa peinture, très haute en couleur aux formes symbolistes, est empreinte de spiritualité. Dans son premier traité théorique Du Spirituel dans l’art en 1911, l’artiste évoque les “3 genres” qu’il explore dans sa peinture. Ces “Impressions” sont le résultat d’un processus lent et laborieux. De ces premières toiles figuratives, l’artiste glisse progressivement vers une peinture toujours plus “abstraite” qui s’affranchit des contours et se disperse telles des vibrations sonores.

Ainsi, il crée un nouveau langage fait de couleurs puis de formes géométriques.

Piet Mondrian (1872–1944)

mondrian
Piet Mondrian

Fondateur de l’abstraction historique, de son vrai nom Pieter Cornelis Mondriaan, il est l’un des peintres néerlandais les plus connus au monde pour ses célébrissimes “Compositions”. Son style unique est le résultat de l’évolution de sa peinture, du post-impressionnisme au symbolisme puis au cubisme avant de développer sa propre forme de l’abstraction. Aujourd’hui, il est considéré comme l’un des pionniers de la peinture abstraite aux côtés d’artistes tels que Kandinsky, Kupka ou encore Fernand Léger.

C’est à Paris en 1917 qu’il crée ses premiers tableaux basés sur la grille, développant ainsi un style distinctif. Pendant la guerre, Mondrian retourne aux Pays-Bas où, avec Theo van Doesburg, il fonde le mouvement pluridisciplinaire De Stijl. Cette expérience le conduit à développer et à affiner les principes théoriques du néoplasticisme. Ce dernier, inspiré par ses croyances théosophiques, devient un ensemble quasi religieux de règles qui constituent sa signature artistique, façonnant son vocabulaire plastique. L’artiste va faire évoluer ce “langage” jusqu’à sa mort.

Hilma af Klint (1882-1944)

hilma af klint
Hilma af Klint The swan 1915

Peintre suédoise et théosophe, Hilma af Klint fait partie des pionnières de l’art abstrait avec des œuvres considérées aujourd’hui parmi les premières de l’art abstrait occidental. L’artiste tient par conséquent une place particulière dans l’histoire de l’art en tant que femme artiste. Pendant plusieurs années, Hilma af Klint peint des œuvres de style naturaliste tout en explorant le spiritisme et l’invisible. À la fin du XIXe siècle, elle rejoint des cercles médiumniques qui connaissent un grand succès, particulièrement auprès des femmes, car ils représentent un espace de liberté. C’est à travers cette approche que l’artiste relègue la représentation d’objets au second plan et privilégie une perception plus subtile et non figurative. Hilma af Kint précède les artistes reconnus comme étant des pionniers de l’art abstrait.

La nature constitue également une source majeure d’inspiration pour l’artiste, l’incitant à créer un grand nombre d’œuvres. Il faudra plusieurs décennies avant que son neveu ne les expose au public.

Kazimir Malevich (1878 – 1935)

Né à Kiev dans l’Ukraine actuelle, ce peintre russe est l’un des précurseurs de l’art géométrique abstrait considéré comme le fondateur du suprématisme. En 1915, dans son Manifeste, Kazimir Malevich revendique une peinture dénuée d’objet qui se réduit à des formes géométriques fondamentales telles que le triangle, le carré et le cercle. Ainsi, il affine le suprématisme, en mettant en avant la valeur du sentiment artistique pur émanant de ces formes géométriques.

L’artiste suite à quelques expositions à l’étranger notamment à Berlin et Varsovie rencontre le succès mais malheureusement trop brièvement car il est envoyé en prison par le régime stalinien où il subit des tortures. Malgré des funérailles officielles, Malevich sombre rapidement dans l’oubli. Ce n’est que dans les années 1970, qu’il est reconnu comme l’une des figures majeures de l’art abstrait.

Georgia O’Keeffe (1887 – 1986)

Peintre américaine dont les œuvres oscillent souvent entre l’art figuratif et l’art abstrait, Georgia O’Keeffe est une artiste profondément inspirée par la nature. Dès ses débuts, elle explore de nouvelles formes, s’éloigne des styles traditionnels pour créer un langage artistique personnel qui fusionne abstraction et réalisme. Bien qu’elle soit généralement associée au mouvement de l’art moderne, elle ne se limite pas strictement à l’abstraction. Cependant, son travail présente des éléments de simplification et d’abstraction qui lui permettent d’explorer les formes et les couleurs de manière suggestive et expressive. O’Keeffe réalise une série de dessins abstraits inspirés par des motifs organiques et des paysages du Nouveau-Mexique, qui évoquent seulement de façon lointaine des paysages réels. Son approche unique et visionnaire ainsi que son utilisation audacieuse de la couleur et de la composition ont influencé de nombreux artistes abstraits et modernistes.

František Kupka (1871 – 1957)

Né dans un village de Bohême, Kupka était un passionné de philosophie, de sciences et de spiritisme. Ses œuvres sont considérées comme parmi les plus audacieuses du XXe siècle, et il est aujourd’hui reconnu comme l’un des pionniers de l’art abstrait. Peintre solitaire, il a toujours refusé de s’associer à des mouvements picturaux. Ses sources d’inspiration vont de la botanique à l’ésotérisme, ainsi qu’aux découvertes scientifiques de son époque. Il adhère aux principes d’une réalité spirituelle et d’un ordre cosmique sous-jacent dans la nature. Selon lui, la fonction de la conscience supérieure de l’artiste n’est pas de reproduire la nature, mais de créer un ordre parallèle.

Mark Rothko (1903 – 1970)

mark rothko(1)
Mark Rothko n°14 1960 @Peter E

Artiste américain d’origine lettonne, Rothko est considéré comme l’un des maîtres de la peinture abstraite moderne, bien qu’il ait toujours rejeté ces classements qu’il considérait aliénants. Quoi qu’il en soit, ce représentant de l’expressionnisme abstrait américain fait l’objet de nombreuses rétrospectives à travers le monde. Sa peinture est réputée vibrante, vivante, intime et profonde, ses grands formats devenus emblématiques attirent les foules.

Passionné de littérature, de philosophie et de mathématiques, Rothko, à travers sa peinture, invite le spectateur à entreprendre un voyage dans le champ de la toile. À se déplacer avec les formes, à contempler à l’intérieur, à l’extérieur, au-dessus et en-dessous, en diagonale et horizontalement. À accomplir, comme le disait l’artiste, des prouesses aériennes pour voler d’un point à un autre et ainsi vivre une expérience authentique.

L’art abstrait : un dialogue entre formes, couleurs et émotions

À travers les siècles, des artistes visionnaires ont exploré de nouvelles voies artistiques et ont ainsi repoussé les limites de la représentation traditionnelle pour exprimer des émotions, des idées et des concepts de manière non figurative.

Des pionniers comme Kandinsky, Mondrian, Hilma af Klint, Malevich et O’Keeffe… ont joué un rôle essentiel dans le développement de l’art abstrait, chacun apportant sa propre vision et son langage artistique unique. Leurs œuvres continuent d’inspirer et de fasciner les générations d’artistes à venir.

Elia L.

Tantôt rédactrice, tantôt artiste, je vous invite dans mon univers oscillant entre deux mondes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.