Musée expo
Crédit photo ©canva

Qu’est-ce que l’art contemporain ?

Vous avez probablement entendu parler de l’art contemporain, mais de quoi s’agit-il exactement ? En bref, l’art contemporain désigne l’art créé depuis les années 1940 à nos jours quel que soit le médium utilisé, le style et le mouvement artistique. Succédant à l’art moderne (1850 à 1945) l’art contemporain est avant tout une manière de rompre avec les canons de l’art classique. Ainsi, si vous avez déjà visité un musée ou une galerie d’art et vu une œuvre d’expressionnisme abstrait ou une installation artistique, vous avez vu l’art contemporain en action.

Comment se définit l’art contemporain ?

Pour beaucoup d’artistes et d’historiens de l’art, l’art contemporain se définit par les idées, les concepts et les revendications qu’il véhicule.

Pour certains l’émergence de l’art contemporain aurait eu lieu non pas dans les années 1940 mais plutôt 1960 avec l’apparition du Pop Art, mouvement en radical opposition avec l’art moderne.

Les artistes contemporains expérimentent souvent de nouveaux styles et matériaux, ce qui a donné lieu à des œuvres d’art assez incroyables et parfois controversées. Les exemples sont nombreux tels que l’oeuvre de Damien Hirst, The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living. Paul Fryer et sa Pieta où le Christ ne repose pas dans les bras de Marie mais sur une chaise électrique. Andy Warhol et son oeuvre Campbell’s Soup Cans qui a défrayé la chronique. Jackson Pollock et son tableau Blue Poles or Number 11 également etc.

Quelles que soient les époques, les artistes ont bousculé les esprits et ont donné ainsi souvent naissance à de nouveaux mouvements artistiques.

encre
Crédit photo Elia Lutz

Ce que l’art contemporain n’est pas

Avant d’aborder ce qu’est l’art contemporain, il convient de dissiper certaines idées fausses sur ce mouvement artistique relativement récent. Contrairement à une certaine croyance populaire, les artistes contemporains n’ont pas qu’un seul et unique but, briser les normes sociales pour le plaisir de choquer. Bien sûr, il existe des artistes qui adhèrent en particulier à cette philosophie, mais ce n’est pas la majorité.

Tous les artistes contemporains n’ont donc pas vocation à créer des œuvres pour provoquer mais la plupart cherchent tout de même à faire émerger une certaine réflexion auprès de leur public. En fin de compte, les artistes contemporains sont simplement des personnes passionnées par leur travail et désireuses de le partager avec le monde.

Ce qu’est l’art contemporain

Comme souligné précédemment, l’art contemporain désigne les oeuvres créées dans les années 1940 jusqu’à nos jours.

Popularisé par des artistes comme Jackson Pollock et Mark Rothko dans la période qui a suivi la Seconde Guerre mondiale, d’autres artistes tels que Pierre Soulages, Kandinsky, Jean Dubuffet, Yves Klein, Keith Haringet, Anselm Kiefer etc. sont aux côtés de tant d’autres grandes figures de l’art contemporain.

C’est par sa diversité et par sa complexité aussi que l’art contemporain se désigne. Cependant, il peut être difficile dans certains cas de distinguer la frontière entre l’art moderne et l’art contemporain.

Lorsque l’on parle d’artistes contemporains, il faut également entendre des artistes étant encore vivants ou des artistes décédés dont les oeuvres sont datées de moins de trente ans.

L’art contemporain un tournant radical dans l’histoire de l’art

Contrairement à l’art moderne qui malgré des soubresauts d’insolence et de témérité s’inscrivait dans une esthétique plutôt traditionnelle, l’art contemporain quant à lui s’affiche en totale rupture avec les mouvements qui l’ont précédé. Terrain de prédilection pour l’expérimentation, l’art se réinvente, devient plus conceptuel et va jusqu’à interroger l’art lui même.

Différents courants ou mouvements sont apparus durant cette période contemporaine comme par exemple l’arte povera, le minimalisme, le slow art, le pop art, le nouveau réalisme, le fluxus etc.

Repenser la fonction de l’art

C’est une des particularités de l’art contemporain que d’interroger, de critiquer, de ne plus représenter fidèlement la réalité, de révéler les contradictions de nos sociétés, ses dérives, ses limites etc.

L’art en mutation continuelle sort ainsi des sentiers battus, des institutions comme le street art par exemple. L’arrivée des nouvelles technologies va également modifier les médiums jusqu’alors prépondérants comme la peinture, la sculpture, le dessin. L’art se transforme au contact du digital, la notion d’éphémérité fait son apparition avec les installations et le land art de même que celui bien plus récent de la dématérialisation.

Source d’un renouvellement continuel, l’art contemporain est un art vivant, exalté, foisonnant, impétueux, fougeux… et sensible. Il est tout simplement le reflet de la société dans laquelle nous vivons.