Pop Art
Crédit photo ©canva

Qu’est-ce le Pop Art ?

Si vous êtes un amateur d’art, il y a de fortes chances que vous soyez familier avec le terme « Pop Art ». Mais qu’est-ce que le Pop Art exactement ? Pour résumer, le Pop Art est un type d’art ou mouvement artistique apparu dans les années 1950 en Angleterre et qui provient de popular art qui signifie art populaire ou art de la masse. Ce courant s’inspire de la culture de masse et de la société de consommation alors en pleine essor. Pour les grandes figures du Pop Art, l’art est lui aussi un produit consommable, éphémère et jetable.

Quelles sont les origines du Pop Art ?

Pop Art
Crédit photo ©canva

Le Pop Art est né en Grande-Bretagne dans les années 1950 avec des artistes tels que Richard Hamilton et Eduardo Paolozzi. Ces artistes ont été influencés par la culture populaire américaine, notamment par l’essor des médias de masse et du consumérisme. Par conséquent, leurs œuvres mettent souvent en scène des objets ou des produits du quotidien juxtaposés à des images de la culture populaire, comme des films hollywoodiens ou des publicités. Ce style d’art a rapidement gagné en popularité aux États-Unis dans les années 1960, où il a été adopté par des artistes tels qu’Andy Warhol et Roy Lichtenstein.

C’est donc avec cette nouvelle approche plus consumériste, d’un art produit en série avec les sérigraphies d’Andy Warhol où il ne s’agit plus d’une oeuvre unique mais bel et bien d’une production réalisée en série que le Pop Art se conceptualise. L’art change son rapport à l’oeuvre, il devient multiple, plus sexy voire même superficiel. Les couleurs se veulent plus primaires, crues et vives. La peinture utilisée est l’acrylique et le collage ainsi que l’assemblage font partie intégrantes de ce mouvement.

Comme souligné précédemment, le Pop Art est né en Angleterre dans les années 1950 même si c’est une décennie plus tard aux Etats-Unis que le Pop Art se développe véritablement.

En Angleterre l’un des précurseurs de ce mouvement naissant est l’artiste Richard Hamilton. C’est l’affiche de l’exposition This Is Tomorrow à la Whitechapel Gallery à Londres en 1956 qui est l’oeuvre fondatrice de ce qui va devenir un des courants artistiques les plus audacieux et par conséquent controversés. Cette esthétique totalement nouvelle trouve ses racines entre autres dans la publicité, la B.D, le cinéma etc.

C’est donc dans les années 60, que ce courant trouve un véritable écho avec des figures emblématiques et centrales de ce mouvement comme l’artiste iconoclaste Andy Warhol et Roy Lichtenstein. Tous deux sont connus comme étant des artistes qui ne se reconnaissent pas dans les oeuvres exposées dans les musées. L’émergence de ce courant est pour eux une façon de s’inscrire dans leur époque.

Le Pop Art a t-il un but ?

Pour certains artistes de ce mouvement, le Pop Art est présenté comme un courant protestataire face aux mouvements précédents qui sont considérés comme sacrés voire même élitistes. Ainsi le Pop Art prône une sorte de libération de l’art et de ses différents carcans.

Qu’en est-il du Pop Art aujourd’hui ?

De nos jours il est considéré comme l’un des mouvements phares du XXe siècle.

Ces dernières années, le pop art a connu une sorte de renaissance grâce à l’avènement des médias sociaux. Des hashtags comme #popart et #popculture sont devenus monnaie courante sur les réseaux sociaux tels que Instagram par exemple.

Même si durant de nombreuses années les oeuvres de ce mouvement étaient considérées comme incongrues car incomprises, aujourd’hui ce courant engagé et pragmatique continu de faire des émules. Toujours présent dans l’art, la mode, le design, la déco… le Pop Art n’est pas prêt de disparaître !