fougeresbleuesblog
Fougères gelées Elia Lutz

L’Enigme des fougères : histoire, mythes et résilience

Considérée comme sacrée et magique dans de nombreuses cultures, la fougère compte des milliers d’espèces à travers le monde. Familière et pourtant énigmatique, elle réside dans les sous-bois, les forêts et autres lieux humides. Vivace et rustique, elle peut être tantôt rampante, tantôt arborescente.

Entourée de mystères et de légendes liés à son apparence et à son habitat, la fougère a fasciné les herboristes et les alchimistes à travers les âges. Aujourd’hui, elle continue d’accompagner les promeneurs et de captiver un grand nombre d’artistes, qui voient dans cette plante aux motifs complexes et élégants une poésie et une géométrie naturelle troublantes.

Reconnaissable grâce à ses feuilles finement dentelées, la fougère est une plante qui compte environ 13 000 espèces.

Attirée à mon tour par cette plante parmi les plus anciennes sur Terre, je vous invite à découvrir à mes côtés l’histoire de ce végétal résilient, symbole d’éternité.

Une histoire évolutive à travers les âges

Apparue il y a environ 400 millions d’années, la fougère a survécu à de nombreux cataclysmes, y compris l’extinction des dinosaures et plusieurs glaciations. C’est précisément cette capacité à persister dans des conditions difficiles qui lui a conféré une certaine aura.

Imaginez-la un instant, arborescente, atteignant plus de 20 mètres de haut avec un tronc de 60 cm de diamètre. Aux côtés d’autres espèces comme la prêle, qui mesurait jusqu’à cinq mètres de haut il y a plus de 300 millions d’années, ces plantes formaient des forêts magnifiques et luxuriantes.

Au fil du temps, la fougère s’est miniaturisée. Celle que vous croisez aujourd’hui est tout simplement le fruit de cette évolution.

Résilience et régénération

Certaines de ces espèces ont la capacité de se régénérer rapidement grâce à leurs rhizomes souterrains robustes qui leur permettent de repousser même après avoir été coupées, endommagées, voire brûlées. Certaines peuvent même reprendre vie après une grande sécheresse lorsqu’elles sont réhydratées, un phénomène appelé reviviscence. Cette faculté leur a permis de s’adapter à une grande variété de conditions, y compris les environnements extrêmes.

Autre particularité de cette plante valeureuse, elle ne produit pas de graines, mais des spores, avec un mécanisme original d’éjection.

Une diversité écologique

Les fougères peuvent pousser dans une large gamme d’habitats, des forêts tropicales humides aux zones arides. Certaines espèces sont donc particulièrement friandes de forêts ombragées et humides alors que d’autres préfères des environnements rocheux et plus secs.

C’est pourquoi, il n’est pas rare de voir des lieux peu engageants tels que des terrains vagues, des ruines et autres bâtiments désaffectés colonisés par cette audacieuse. Cette diversité écologique et cette flexibilité remarquable contribuent depuis des millions d’années à leur survie et à leur prolifération à travers le monde.

fougeresdoreesblog
Fougères dorées
@elialutz

Un végétal entouré de mystères

Abordons maintenant la fougère sous son aspect magique, car depuis des millénaires, elle est enveloppée de nombreuses légendes et croyances à travers différentes cultures. Cela est attribuable, entre autres, à l’apparence de ses feuilles et de ses crosses, appelées également têtes de violon au Canada, mais pas seulement. La configuration si particulière de ces dernières, qui au printemps apparaissent sous la forme d’une spirale (bourgeon enroulé), est un autre exemple de la présence de la suite de Fibonacci dans la nature, c’est-à-dire du nombre d’or. Cette proportion mathématique, symbolisée par la lettre grecque φ (phi), fascine de nombreux scientifiques en raison de sa récurrence dans la nature ainsi que dans de nombreuses œuvres artistiques et architecturales. Certains la qualifient de divine car elle semble transcender les simples lois mathématiques.

Outre sa forme distinctive et sa robustesse, la fougère est également une plante qui ne produit pas de fleurs. Cette combinaison unique de caractéristiques a suscité au fil des siècles diverses légendes et croyances. En voici quelques-unes :

Fougère de la Saint-Jean
Dans la tradition slave, on croit que la fougère fleurit une fois par an, la nuit de la Saint-Jean (24 juin). La légende dit que quiconque trouve cette fleur cachée gagnera des pouvoirs surnaturels, y compris la capacité de se rendre invisible, de trouver des trésors cachés, ou de comprendre les langues des animaux. Cependant, la « fleur » de fougère est en réalité un mythe, car comme souligné précédemment les fougères ne produisent pas de fleurs.

Légendes celtiques et druidiques
Dans la tradition celtique, les fougères étaient souvent associées à la magie et aux druides. Les druides croyaient que les fougères avaient des propriétés protectrices et curatives. Les frondes de fougère étaient utilisées dans des rituels pour éloigner les mauvais esprits et apporter la chance.

Fougères et prospérité
En certaines régions d’Europe, on croyait que les fougères apportaient la prospérité et la fertilité. Par exemple, en Pologne, on pensait que garder une feuille de fougère à la maison pouvait attirer la richesse et la bonne fortune.

Légendes Amérindiennes
Certaines tribus amérindiennes considéraient les fougères comme des plantes sacrées. Les fougères étaient souvent utilisées dans les cérémonies et les rituels de guérison. Les frondes étaient également employées pour tisser des paniers et des vêtements cérémoniels.

Le Trésor caché
Il existe une légende selon laquelle les fougères cacheraient des trésors sous leurs racines. Cette croyance a encouragé de nombreuses personnes à chercher des trésors cachés dans les forêts où les fougères sont abondantes.

Les Fougères et l’invisibilité
Dans la mythologie européenne, il y a une croyance persistante qui raconte que porter une feuille de fougère rendrait une personne invisible. Cette idée est liée à l’association des fougères avec la magie et l’inconnu.

Symbolisme de la fougère en Nouvelle-Zélande
Pour les Maoris de Nouvelle-Zélande, la fougère argentée (Ponga) est un symbole important de leur identité culturelle. La fronde en spirale (Koru) représente la nouvelle vie, la croissance, la force et la paix. Elle est couramment utilisée dans l’art et les tatouages maoris.

Superstitions et propriétés médicinales
Les fougères étaient souvent utilisées dans les remèdes populaires. Par exemple, la fougère mâle était utilisée comme vermifuge. Cependant, il existe aussi des superstitions concernant les fougères, par exemple, en Angleterre, il était dit que les fougères pouvaient éloigner les serpents.

Comme vous pouvez le constater, les fougères, avec leur apparence mystérieuse et leur présence dans des environnements souvent isolés voire enchanteurs pour les générations antérieures, ont naturellement inspiré une riche tradition de légendes et de croyances à travers le monde. Ces histoires reflètent indéniablement la fascination humaine pour le mystère et la beauté de la nature.

 

Elia L.

Tantôt rédactrice, tantôt artiste, je vous invite dans mon univers oscillant entre deux mondes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.